Site en Construction

INPTIC

L'organisation

organization

Ensignement

enseignement-superieur

Formation

Formation

INPTIC

inptic

  L’INPTIC est un levier de la politique publique du Ministère le la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication (MPTIC). Il a pour vocation de former des cadres compétents, dynamiques et rapidement opérationnels, des cadres dont les spécialités sont essentiellement orientées « TIC », domaine hautement stratégique pour le développement de l’économie algérienne.

Grâce à une expérience de plus de trois décennies, l’INPTIC a réussi à concevoir et mettre en œuvre des formations spécialisées dans le domaine des TIC, des formations de haut niveau, à la fois universitaires et professionnelles. À travers son large éventail de formations – initiale, diplômante et continue qualifiante –, l’INPTIC est aujourd’hui en mesure d’offrir à ses étudiants des compétences variées : technologiques, interactions entre réseaux, services et applications.

Dans le cadre du système LMD, et à travers ses licences professionnelles de type TRI (Télécommunications et Réseaux Informatiques) ou SRC (Services et Réseaux de Communication), l’INPTIC forme des compétences intermédiaires capables de mettre en œuvre et de suivre des projets de mise en place d’infrastructures TIC, de proposer des services sur ces infrastructures et de les commercialiser.

Toujours dans le cadre du système LMD, l’INPTIC a également acquis une expérience avérée en matière de formation de cadres de haut niveau, capables d’appréhender les technologies et leur utilisation managériale, mais aussi de maîtriser les questions stratégiques clefs que soulèvent les réformes des industries de réseau dans les pays en voie de développement. Les formations de type Mastères Spécialisés (MS) ou Post Graduation Spécialisée (PGS) témoignent désormais de cette expérience. En plus de celles qui sont déjà assurées - « TIC et Management » et « Economie de la Régulation et de la Concurrence » (cours axé sur les réformes des industries de réseau dans les pays en voie de développement) –, l’Institut compte lancer très prochainement deux nouvelles spécialités, l’une en « Sécurité des Systèmes d’Information et des Réseaux » et l’autre en « Management de Projets ».

La formation continue (FC) représente la troisième grande catégorie de formations assurées par l’INPTIC. C’est l’une des activités les plus performantes de l’Institut, car elle correspond à une tradition bien ancrée au sein de l’établissement. La formation continue a en effet été assurée depuis longtemps, d’abord pour le compte de l’ancien Ministère de la Poste et des Télécommunications, et, depuis 2000 (année de la réforme du secteur) pour l’ensemble des opérateurs et acteurs des TIC.

En termes de chiffres, la formation continue à l’INPTIC, représente entre 4000 et 5000 stagiaires par an, En termes de contenu, c’est une panoplie de thématiques différentes et sans cesse renouvelées en fonction de l’évolution technologique.

ph-001Ceux qui s’adressent à l’INPTIC - opérateurs historiques, administrations, entreprises publiques et privées – sont de plus en plus nombreux à lui faire confiance. C’est pourquoi, fort de son expérience et de son excellente réputation, l’INPTIC tient à renforcer et développer son activité « formation continue », tout en l’améliorant et en l’adaptant continuellement aux besoins des entreprises. À ce titre, l’Institut propose :

  • des formations sur catalogue, soigneusement préparées par les enseignants et mis à jour chaque année, en collaboration avec les professionnels ;
  • des formations dites « à la carte » (ou intra-entreprises), centrées sur les besoins spécifiques de l’entreprise et intégrant à la fois ses problématiques, ses modes de fonctionnement et sa culture ;
  • des formations de certification, avec la collaboration des leaders mondiaux de l’édition de logiciels et des infrastructures de réseaux.

Enfin, l’INPTIC reste fidèle à sa vocation d’origine en continuant à assurer des formations spécifiques aux métiers de la Poste. Mais sa fidélité ne l’empêche pas de garder sa grande ambition : devenir un institut de référence dans le paysage universitaire et professionnel algérien, maghrébin, voire africain !